France

Une gestion de la détention moderne pour les établissements pénitentiaires belges

Boite à outils

Imprimer | Exporter au format PDF

Envoyer à un ami

Contactez-nous

Partager
Bruxelles, le 3 février 2015

La direction générale des Établissements pénitentiaires (SPF Justice) a présenté un nouveau programme informatique, Sidis Suite, destiné à moderniser la gestion du suivi de la détention. Il s’agit d’un dossier électronique centralisé qui reprend des informations essentielles et qui assure une gestion plus efficace des mouvements des détenus comme l'incarcération, le transfèrement, le comportement (à risque), la fin de peine, le congé pénitentiaire, les mesures disciplinaires, les possessions, les visiteurs ou les formations suivies.

Le ministre de la Justice, monsieur Koen Geens, commente : « Avec la mise en service de ce logiciel, nous posons des fondations très solides pour de futurs développements. Si je soumets au gouvernement un projet dans le cadre de la lutte contre le terrorisme afin de mettre en œuvre un échange de données numérique, plus rapide et plus complet entre l'administration pénitentiaire, les maisons de justice et les services de police locaux, il sera réalisable à court terme parce que dans les années précédentes nous aurons mis en place ces fondations avec Sidis Suite ».

« Jusqu'à présent, la plupart des informations existaient en version papier, ou sur différents supports électroniques. Rien n'était réellement centralisé, avec tous les risques que cela entraine en termes de transmission d'information entre services, entre prisons et entre l'administration centrale et la prison », précise Hans Meurisse, directeur général de la DG EPI. L'objectif de Sidis Suite est de reprendre toutes ces informations dans un seul dossier (électronique) afin de simplifier la consultation des données, l'échange et la transmission d'informations ainsi que le suivi du détenu de son incarcération à sa libération. Sidis Suite permet ainsi une gestion plus efficiente des mouvements des détenus. Grâce à différents modules, certains aspects de la vie carcérale au quotidien se dérouleront plus facilement.

Sidis Suite sera également relié à d'autres banques de données afin de permettre aux partenaires de la DG EPI (police, parquets, Office des étrangers, communautés...) de consulter les données qui les intéressent. Ici aussi, l'échange d'informations est l'objectif central.

La réalisation de Sidis Suite a pris 2 ans. Le consortium Bull-RealDolmen-Business & Decision, désigné après un marché public européen, a accompagné la DG EPI dans le développement du projet. La solution mise en œuvre s'appuie sur le progiciel Mi-Case de Business & Decision. Déjà déployé au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, Mi-Case est un progiciel web dédié à la gestion, au suivi et à l'évaluation des parcours des délinquants et criminels, depuis leur condamnation jusqu'à leur suivi socio-judiciaire, proposant une approche unique : unification du dossier individuel, fluidification des informations à travers toute la chaîne des institutions et organisations intervenantes, sécurisation des données.

Patrick Bensabat, Président-Directeur général de Business & Decision, déclare : « Avec ce succès en Belgique, Mi-Case s'impose désormais comme la solution de référence éprouvée en Europe, après avoir déjà conquis les Etats-Unis et la Grande Bretagne. Nous avons pour ambition d'accompagner tous les pays dans leurs projets de moderniser et de digitaliser leurs organisations pénitentiaires. Notre objectif est de proposer un dispositif complet qui a pour vocation de suivre le parcours du délinquant, depuis sa condamnation jusqu'à la réalisation des programmes sociaux, médicaux et professionnels en vue de sa réinsertion. Notre plateforme technologique associée à notre expérience dans ce domaine s'inscrit dans le cadre des objectifs de prévention de la récidive, enjeu majeur dans tous les pays. »

Quelques avantages concrets de Sidis Suite :

  • inscription de détenus entièrement électronique,
  • empreintes digitales numériques (transmises aussi directement à la police),
  • données d'identification des détenus plus correctes grâce à la synchronisation en ligne avec le registre national,
  • informations électroniques concernant le congé pénitentiaire, la permission de sortie,
  • agenda électronique avec planification de mouvements internes et externes,
  • consommation réduite de papier grâce au document management,
  • échange de données en temps réel avec les partenaires.

La mise en œuvre de Sidis Suite s'inscrit dans l'informatisation et la modernisation de l'ensemble du SPF Justice.

Contacts

Laurent Sempot
Porte-parole de la Direction générale EPI
0495/20 40 70
laurent.sempot [at] just.fgov.be

Safa Baghai
Business & Decision Group
+33 (0)6 50 87 13 09
safa.baghai [at] businessdecision.com